Réplique airsoft : comment choisir celle qui procure des sensations fortes ?

En raison de l'actualité, il est de plus en plus question en France d'interdire le port de répliques. Selon la loi actuelle, la puissance maximale tolérée pour qu'une réplique ne soit pas considérée comme une arme est de 2 joules. Mais d'autres facteurs rentrent en compte : distance de la cible, type de munitions... Il s'agit donc d'être responsable dans sa pratique de l'airsoft, ceci n'interdisant pas de se faire plaisir sur le terrain !

Airsoft : direction l'interdiction ?

Les codes en vigueur au sein des associations d'airsoft sont très clairs, la réglementation également (est considérée comme réplique toute imitation d'arme ayant une puissance de 0,8 à 2 joules en sortie de canon). Mais force est de reconnaître que les répliques d'armes de combat ou d'assaut sont aujourd'hui d'un réalisme confondant. Confrontées à de telles imitations, les forces armées peuvent hésiter sur la conduite à tenir en fonction de la situation. C'est l'occasion de rappeler que l'utilisation des répliques en dehors des terrains est à proscrire, sous peine que la loi vienne interdire le port de celles-ci. Dans tous les cas, il importe que l'information et le contrôle sur les répliques soit irréprochable, au titre de la sécurité. Mais qu'en est-il des sensations recherchées ?

Les joueurs d'airsoft aiment le blow back

Une réplique airsoft disposant de cet "effet de recul" procure plus de sensations, ce qui est important au moment de choisir sa réplique. Mais n'oublions pas les mesures de sécurité : gilet tactique, protections oculaires etc. Sur le site Airsoft Adrenaline, venez participer à nos discussions sur cette activité sportive, vous renseigner sur les factions et le rôle du chef, choisir un fusil à pompe ou craquer pour un Tokyo Marui... Nous tenons à votre disposition des répliques airsoft de premier choix, alors n'attendez plus et rejoignez-nous !

replique airsoft