<

Thé russe : la boisson des Tsars

Le thé russe est une invitation au voyage, à la découverte de l'âme slave. Boisson très appréciée dans ces contrées lointaines, le thé russe offre un parfum délicat et suave. Véritable cérémonial il permet de se retrouver entre ami(e)s et/ou en famille pour partager les joies et les peines du quotidien.

Les amateurs de thés

Ils sont très nombreux sur la planète à apprécier cette boisson la deuxième la plus consommée au monde après l'eau. Pour le thé russe c'est le thé noir qui est employé avec souvent des parfums d'agrumes, d'épices etc... Le thé noir a été longtemps la variété la plus bue sous nos lattitudes avant de se faire titiller de près par le thé vert. Toutes les variétés de thé sont issues du même arbre le théier sauf le thé rouge appelé également rooïbos qui provient d'un autre arbuste d'Afrique du Sud. C'est en fonction de la cueillette (bourgeon, jeune pousse...) que les thés vont se distinguer qualitativement et bien entendu par leurs degrés d'oxygénation qui vont apporter couleur et arôme au breuvage. Le thé vert est le moins oxydé, le thé noir le plus oxydé avec le Pu Er et son oxydation naturelle et longue. Quant au thé blanc c'est une très faible oxydation et en ce qui concerne le thé Oolong une demi oxydation. Le thé peut donc se boire nature ou parfumé c'est le cas du thé russe, du thé vert à la menthe, aux fruits rouges etc...

Le thé toute une culture

En Asie, en Inde, en Russie, en Turquie, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord... les endroits au monde où le thé est une boisson très répandue sont nombreux. Le thé se déguste chaud, froid, nature, parfumé, sucré (ou non) et peut également se retrouver dans des recettes sucrées comme salées. En Russie le thé se prépare avec un Samovar, un magnifique objet que les collectionneurs du monde entier s'empressent de trouver.